Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mercredi, octobre 16

Togo : l’étude sur la cartographie des interventions de l’Etat en matière d’emploi des jeunes validée

Depuis plusieurs années, le Gouvernement Togolais mène des efforts en vue de la réduction du taux de la pauvreté. Ce résultat passe par la création d’opportunités et d’emplois en faveur des jeunes.

Partant du constat que les jeunes sont confrontés à de sérieuses difficultés en matière d’accès à des emplois décents et à la prolifération d’un secteur informel estimé à près de 20% du Produit National Brut (PIB), la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ), avec l’appui technique du Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) organise ce mardi 09 juillet 2019 à Lomé, un atelier de validation de l’étude sur la cartographie des interventions de l’État en matière d’emploi des jeunes.

Objectifs de cette séance, présenter des informations détaillées sur les différentes politiques et actions mise en œuvre par l’État dans le domaine de l’emploi des jeunes et proposer un cadre susceptible d’améliorer la coordination entre les structures en charge de cette intervention.

« C’est une étude qui porte sur l’élaboration de la cartographie des interventions de l’État auprès des jeunes. Dans un premier temps, l’objectif de l’étude, c’est d’identifier les domaines sur lesquels l’État intervient en matière d’emploi des jeunes, identifier les acteurs en charge de ces innervations, analyser la cohérence de ces interventions et de proposer un cadre de coordination au niveau des acteurs qui sont en charge des interventions de l‘État en matière d’emploi des jeunes pour des politiques efficaces s’agissant d’emploi des jeunes » a précisé M. Junien NZE-BIYOGUE, Expert en économie de développement au CADERDT.

Le vice-président du groupe thématique employabilité /AEF, M ADJEODA Kos A Cyr, a, au cours de son mot d’ouverture de l’atelier, rappelé que la lutte contre la pauvreté s’inscrit depuis plusieurs années au cœur des priorités de l’action gouvernementale.

Ainsi de nombreux efforts ont été réalisés par le Gouvernement, avec pour résultante, une réduction de l’incidence de la pauvreté, passant de 61.7% en 2006 à 58.7 en 2011, puis 53,5% en 2017.

ADJEODA, a convié par la suite les participants à cet atelier à s’impliquer activement pour réduire le taux de pauvreté qui résultera de la création des emplois pour les jeunes.

Pour la Directrice Exécutive du CADERDT, Mme Odilia Gnassingbé, « l’emploi des jeunes est une question centrale pour le développement du Togo, en atteste l’évolution de la population qui croît à un rythme de 2.8% par an ».

Ce qui engendre selon elle, une population constituée à plus de 70% de jeunes de moins de 35 ans avec une forte demande de premier emploi estimée à 35 000 jeunes en 2017 selon les données de la Banque Mondiale (BM).

Le CADERDT, espère ainsi à l’issue de cet atelier faire des propositions concrètes aux autorités en vue de pallier le problème du sous-emploi de la jeunesse Togolaise.  

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Aubin Koutele

Administrateur principal du site Togomedia24, Nous essayons de faire notre part pour le Togo. Pour vos annonces publicitaires, Contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88 E-mail: togomedia24@yahoo.com

Laisser une réponse