Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mercredi, octobre 16

Locales 2019 : la C14 fait le point de sa participation

Les résultats provisoires  des élections locales  donnés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) continuent de susciter des réactions  au sein de la classe  politique Togolaise.

En conférence de presse mardi à Lomé, la coalition de l’opposition, la C14, a balayé ces résultats du revers de la main en les qualifiant de non conforme à la réalité.

« La c14 tient à faire observer que ces résultats ne sont en rien conformes à  la réalité » indique leur déclaration liminaire. La C14 explique cet état de chose par plusieurs  anomalies et fraudes qui ont entamées la crédibilité et la transparence du scrutin. « En effet, plusieurs anomalies ont entaché la fiabilité des élections locales » précise le regroupement politique.

Au titre de ces anomalies et fraudes, la C14 relève des faits comme : le bourrage des urnes, la révision totalement  biaisée des listes électorales, le refus de la CENI de sensibiliser les populations Togolaises  à participer aux élections  locales, les conditions  discriminatoires dans  lesquelles les listes de l’opposition ont été invalidées dont 12 de la C14, la volonté d’opacité  affichée par le pouvoir en refusant  l’accréditation à tous les observateurs nationaux.

La coalition note également, l’achat de conscience et l’insuffisance de Procès-Verbaux dans plusieurs bureaux de vote et l’agression et le renvoi des délégués de la C14 dans certains BV notamment dans l’Ogou et dans le Zio et dans le Kpendjal.

Cependant, ce regroupement de partis politiques ne regrette pas d’avoir participé à ces élections locales qui constituent une étape nécessaire dans la marche vers l’alternance  en 2020.

« Malgré toutes ces anomalies et fraudes, la C14 ne regrette pas d’avoir participé à ces élections...» indique la C14.

Au vue de tout ceci, la coalition tire un certain nombre d’enseignements notamment : la mainmise du pouvoir sur les processus électoraux, la démotivation d’une grande partie des populations due à leur appauvrissement par le régime plus que cinquantenaire expliquant un faible taux de participation et surtout la nécessité pour les forces de l’opposition  démocratiques de s’unir.

« En clair, nos compatriotes ont voulu signifier par les suffrages exprimés que l’unicité  d’action de l’opposition est une nécessité incontournable » a déclaré Mme Kafui Adjamagbo, coordonnatrice de la C14.

Cette dernière n’a pas manqué de remercier les électeurs qui ont accordés leurs votes à la C14 et aux partis politiques de l’opposition.

En vue d’arracher l’alternance en 2020, Mme Adjamagbo invite expressément tous les partis politiques de l’opposition à rejoindre la C14.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Elom ADABE

Rédacteur en chef du site Togomedia24

Laisser une réponse