Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
dimanche, décembre 15

Tabligbo : fin des difficultés liées à l’accès d’eau potable grâce au ‘PASEAT’

Dans le but de faciliter l’accès à l’eau potable aux populations et d’assainir la commune de Tabligbo, les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre du « Projet Amélioration du Service d’Eau et d’Assainissement de la commune de Tabligbo » PASEAT ont procédé à la signature de deux conventions ce vendredi 12 juillet 2019.

La première convention a eu lieu entre les principaux partenaires de la mise en œuvre du PASEAT à savoir la commune de Tabligbo, l’ONG Conseils Gestion Appui aux Territoires/Initiatives des Collectivités pour la Bonne Gouvernance (CONGAT/ICB), le bureau d’études Africain Rural Water Pro (ARWP), la Togolaise Des Eaux (TDE), la société patrimoine Eau et Assainissement en milieu Urbain et semi Urbain (SP-EAU SA) et l’ONG française Experts Solidaires.

La commune de Tabligbo, représentée par le Vice-Président de la délégation spéciale de la commune, M. GONE Koffi et M. MAHE Jean-Pierre, représentant, le Vice-Président du syndicat des Eaux d’Ile de France (SEDIF) ont scellé un autre accord dans le cadre de la mise en place d’une coopération décentralisée autour du PASEAT.

À travers ces conventions, les différentes entités impliquées dans ce projet salvateur en matière d’accès à l’eau potable s’accordent sur leurs rôles et responsabilités.

« C’est un projet qui est organisé autour de l’amélioration de la distribution du réseau d’eau. La construction des fontaines dans la commune… L’avantage de ce projet, c’est la régulation du prix de l’eau à la fontaine soit 25 CFA deux bidons de 25 litres » a indiqué M. Kossi ATIGAKU, Directeur de l’ONG CONGAT/ICB, coordonnateur et assistance en maitre d’ouvrage.

Le projet dénommé PASEAT, qui fait objet de convention a pour objectifs d’améliorer la couverture de l’accès à l’eau potable dans la ville de Tabligbo et mettre en place un mécanisme de régulation du prix de l’eau aux bonnes fontaines, permettre l’extension du réseau sur 12 km, construire et réhabiliter des fontaines et kiosques à eau.

« Ma joie est plus grande car ce projet annonce l’ère de la nouvelle aube pour la commune de Tabligbo en matière d’accès à l’eau potable et d’assainissement » a déclaré M. GONE, dans son discours de circonstance.

Le présent accord va permettre l’amélioration de la santé et du bien-être des populations de Tabligbo, diminuer la pénibilité liée à l’eau, du prix d’accès à l’eau pour les plus démunis, amener les populations à adopter les bons comportements en matière d’hygiène et assainissement et renforcer la capacité de la commune de Tabligbo à pouvoir exécuter des projets de service Eau et Assainissement.

En termes d’activités, le PASEAT consiste à faire une extension du réseau de distribution de 12km, réhabiliter 16 bonnes fontaines (BF), construire 09 BF et subventionner 350 branchements. La mise en place d’un mécanisme de régulation du tarif de 500FCFA/M3 au niveau des BF, la sensibilisation des populations sur le prix de l’eau et à son bon usage, à l’hygiène/assainissement et l’appui à l’agence locale de la Togolaise Des Eaux dans les performances de production et distribution font également partis du projet.

D’une valeur totale de 14 817 006 CFA, le PASEAT qui va durer 24 mois (2ans) va permettre d’atteindre les populations de la commune de Tabligbo non encore desservis pas la TDE, améliorer de façon générale le fonctionnement de la togolaise des Eaux et du service d’Eaux dans la localité, une meilleure distribution de l’eau aux habitants par les bonnes fontaines, la bonne maitrise d’ouvrage par la commune en matière d’eau et d’assainissement, régulation des prix d’eau aux bonnes fontaines soit 500FCFA par M3, une bonne connaissance des populations de Tabligbo en matière d’hygiène grâce à des sensibilisations, amélioration de la qualité de l’eau par étude sur les potentielles sources de pollution et le transfert de connaissance sur la gestion patrimoniale des réseaux d’eau et la gestion déléguée dans les petites centres.

Toutes ces activités précitées seront réalisées grâce l’appui financier des partenaires comme le SEDIF, la TDE/SPEAU, Experts Solidaires de France et une contribution non négligeable de la commune de Tabligbo et ses habitants.

Représentant son ministre de tutelle et procédant à la clôture de la cérémonie, le Directeur de Cabinet du ministère de l’Eau, de l’Equipement et de l’Hydraulique Villageoise a invité les différents acteurs à faire du PASEAT une réussite afin de permettre sa duplication dans d’autres contrées.

« Je vous invite à tout mettre en œuvre afin que le PASEAT soit une réussite à dupliquer dans d’autres collectivités territoriales du Togo avec l’avènement de la décentralisation » a-t-il déclaré.

Pour rappel, seuls 20% des habitants de la commune de Tabligbo disposent d’une source d’eau dans leurs concessions dont 52% proviennent des sources de qualités douteuses. Vivement que ledit projet puisse donner un ouf de soulagement à ces populations car ‘l’eau, c’est la vie’ dit-on.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Elom ADABE

Rédacteur en chef du site Togomedia24

Laisser une réponse