Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mercredi, octobre 16

Agriculture : à la découverte de la ferme-orphelinat de Badja-Avedji

Au cœur du village de Badja-Avedji dans la préfecture de l’AVE, se trouve la ferme-orphelinat de Sodji Kope. Une initiative de Roger SODJI, un  ex informaticien vivant à Allemagne.

Dans sa ferme à Badja, Roger s’est consacré à l’éducation et la formation des enfants orphelins et démunis. Dans son orphelinat, il a à sa gestion 532 orphelins venus de divers horizons. Ces enfants sont nourris et formés dans la ferme.

Ce centre qui dispose de 60 ha de maïs a enregistré lors de cette saison agricole une production de 144 tonnes soit un rendement de 2,4 t/ha. Au-delà de cet aspect, la ferme-orphelinat de SODJI regorge d’un centre de formation artisanale et une unité de soin de santé primaire.

Dans les préparatifs pour le début d’une nouvelle saison agricole, la ferme- orphelinat a reçu en août dernier la visite du ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, M. BATAKA.

Au cours de cette visite, le ministre en charge de l’agriculture a félicité les responsables et surtout les jeunes pour la rigueur, l’organisation et surtout le sérieux qui règne sur le site.

« Le Togo est un pays qui regorge beaucoup d’opportunités surtout dans le secteur agricole, le gouvernement dans sa politique s’intéresse aux jeunes et a le plaisir d’accompagner ces derniers sur un ensemble de projets entrepreneurial à travers le MIFA » a-t-il indiqué.

Au-delà des appuis auxquels, le gouvernement togolais pourrait apporter à la ferme, le ministre se dit très satisfait du cadre et la formation que reçoit les jeunes et promet faire tout son possible pour que le gouvernement vienne en aide à ces jeunes pour l’insertion dans la société active.

« Le gouvernement est fier de votre centre qui accompagne les jeunes sur les plans éducatif, social, économique et surtout en entrepreneuriat rural pour l’insertion des jeunes dans la société active » a déclaré le ministre BATAKA.

Chose promise, chose dû, la ferme a bénéficié après le passage du ministre, d’une quantité de semences améliorées de maïs. D’autre lots sont attendus sur le site à l’instar d’un kit d’irrigation avec une moto pompe solaire. Tout ceci, pour contribuer aux efforts que fournisse le centre dans la protection des enfants.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Delali AYITE

Delali AYITE, est Journaliste Reporter à la Rédaction de Togomedia24.com

Laisser une réponse