Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mercredi, octobre 16

« Nous courrons des risques de revivre les mouvements que nous avons vécu par le passé » Atsou Atcha

Suite à la dernière rencontre entre le gouvernement et les syndicats du secteur éducatif et des partenaires, le gouvernement par la voix du ministre Gilbert Bawara a décidé du retrait de l’index des deux milliards accordé aux enseignants.

Du côté des syndicats, on estime que cette décision viole le protocole d’accord signé entre gouvernement et les syndicats du secteur. « Le protocole d’accord est violé » a déclaré Atsou Atcha de la CSET joint au téléphone ce matin par la rédaction de Togomedia24. Com.

Pour le coordinateur de la CSET, les enseignants n’accepteront pas qu’on leur retire un avantage qui leur est accordé de cette manière.

« Les enseignants ne voudrons pas voir un avantage qui leur est accordé être retiré de cette façon » a-t-il poursuivit

Par ailleurs, Atsou Atchou craint que le secteur éducatif rentre encore dans la zone de turbulence. « Nous courrons des risques de revivre les mouvements que nous avons vécu de par le passé » a-t-il indiqué.

Enfin, il estime que le dernier mot reviendrait  aux enseignants après  qu’un compte rendu  de la rencontre avec le gouvernement leur sera fait.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Elom ADABE

Rédacteur en chef du site Togomedia24

Laisser une réponse