Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
lundi, janvier 27

Togo : les pays de la CEDEAO s’engagent à renforcer la lutte contre la corruption

La capitale Togolaise Lomé accueille depuis ce matin la 4ème assemblée générale annuelle du Réseau des Institutions Nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (RINLCAO). Elle rassemble les institutions publiques de lutte contre la corruption et surtout les membres de la CEDEAO. Il s’agit au cours des travaux de cette session, d’identifier les mécanismes et solutions en vue d’éradiquer la corruption dans l’espace CEDEAO. Cette rencontre vise également à renforcer les moyens d’actions du RINLCAO.

Pour le président de la faîtière de lutte contre la corruption au Togo, il faut le soutien total des autorités de lutte contre la corruption des États membres de la CEDEAO afin d’aboutir aux résultats escomptés.

De son côté, le président par intérim du RINLCAO, Guindo Moumouni souligne que cette rencontre doit aborder des sujets importants entre autres la validation des statuts révisées, l’adoption du guide de procédure financière et comptable, la désignation d’un président du comité exécutif, l’établissement d’un partenariat avec d’autres nations et surtout avec des organisations internationales. Il sera question aussi de plancher sur la mobilisation des fonds pouvant permettre de réaliser des activités du réseau.

Rappelons que cette rencontre a réuni les participants autour du thème «  vers une position africaine commune pour le recouvrement des avoirs ».

La 4e assemblée générale annuelle du RINLCAO prend fin mercredi.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Delali AYITE

Delali AYITE, est Journaliste Reporter à la Rédaction de Togomedia24.com

Laisser une réponse

Website Protected by Spam Master