Togo : Mgr Kpodzro et Agbeyomé surpris par des ‘propos mensongers’ du Gal Yark

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame a indiqué samedi dernier que l’état-major du candidat Agbeyomé a récusé la protection des éléments de la Force Sécurité Élection présidentielle (FOSEP).

Cette annonce du ministre de la sécurité ne passe pas dans le camp du candidat de la dynamique Kpodzro. En vue d’éclairer l’opinion toute entière suite à cette déclaration de l’autorité en charge de la sécurité, l’ex premier ministre et Mgr Philippe Kpodzro ont sorti un communiqué.

Agbeyomé Kodjo et Mgr Kpodzro ont été « surpris par ces propos mensongers de Yark Damehame, tenu en public et qui n’ont rien avoir avec la vérité » lit on dans le communiqué.

Ils ajoutent plus loin qu’en « aucun moment, ni l’un, ni l’autre n’a été contacté pour un quelconque déploiement de forces de l’ordre pour assurer leur sécurité en cette période électorale comme prétend le ministre ».

En ce qui concerne leur déclaration quant au plan d’atteinte à leur intégrité physique, Agbeyomé Kodjo et Mgr Kpodzro disent maintenir leurs propos et font recours à l’opinion nationale et internationale.

« Ils maintiennent leur déclaration quant au plan d’atteinte à leur intégrité physique et en appellent par la même occasion l’opinion nationale et internationale. Agbeyomé Kodjo exige donc que les dispositions légales quant à sa sécurité soient respectées. Ils mettent en garde contre toute forme de machination pouvant mettre en péril la sécurité d’un candidat au présidentielle du 22 février » stipule le communiqué.

Par ailleurs, le prélat et son candidat se disent très indignés suite à des attaques dont la délégation de Jean-Pierre Fabre a été victime depuis le début de la campagne.

Pour finir, les deux personnalités maintiennent toujours leur plan de campagne avant de lancer un appel à la population.

« Agbeyomé Kodjo et Mgr Kpodzro Philippe qui maintiennent leur programme de campagne saisissent la même occasion pour inviter les populations togolaises à la vigilance tout au long du processus et notamment pendant le vote et le dépouillement. Ils demandent enfin aux togolais et togolaises de mettre à la touche définitivement le président sortant » conclut le communiqué.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Delali AYITE

Delali AYITE, est Journaliste Reporter à la Rédaction de Togomedia24.com

Laisser une réponse

Website Protected by Spam Master