Covid-19 : interdiction de transporter des personnes sur les motos, une décision à revoir

Au Togo, le gouvernement a pris plusieurs mesures en vue de faire face à la propagation du Coronavirus dans le pays. Parmi ces mesures, l’interdiction de rassemblement de plus de 100 personnes, la fermeture des églises, mosquées et écoles, l’instauration d’un couvre-feu…Si ces mesures sont à saluer face à la situation d’urgence, il faut relever que « l’interdiction formelle aux conducteurs des engins à deux roues de transporter des personnes » à compter de ce samedi 04 avril 2020, passe très mal dans la société et risque de causer un mécontentement général.

Dans un communiqué conjoint du ministre des transports et de la sécurité du 03 avril 2020, on peut lire « l’interdiction formelle aux conducteurs des engins à deux roues de transporter des personnes… » Une décision impopulaire qui pourrait engendrer un mécontentement voire un soulèvement particulier dans les prochains jours de la part d’une couche socioprofessionnelle du pays.

Comment peut-on prendre une telle décision si l’on sait très bien que plusieurs personnes vivent du métier de conducteurs de Taximoto ? Comment feront ces nombreux Togolais qui n’ont pas d’engins ? 

Même si les taximen et les bus travailleront au cours de cette période, combien d’employés et de commerçants pourront faire recours à ce moyen de déplacement afin de vaquer à leurs occupations quotidiennes ?

Il est vrai que ces mesures visent à limiter la propagation, voire l’éradication de cette maladie, mais cette décision est à revoir sur toute sa forme.

Au-delà des Zemidjan, il n’est plus possible pour quelqu’un qui dispose d’une moto, de remorquer une personne proche ou de la famille. Simplement triste.

Pourquoi ne pas tout simplement exiger le port obligatoire de bavettes pour tous les conducteurs et leurs passagers ?  Nous estimons que tout comme pour le port obligatoire du casque, les autorités revoient cette décision et instaurer le port obligatoire de cache-nez à tous les usagers de la circulation.

Si cette décision n’est pas rétracter, l’on risque d’assister dans les prochains jours à des affrontements et des courses poursuite entre les conducteurs de taxi-moto et les forces de l’ordre et de sécurité.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Aubin Koutele

Administrateur principal du site Togomedia24, Nous essayons de faire notre part pour le Togo. Pour vos annonces publicitaires, Contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88 E-mail: togomedia24@yahoo.com

Laisser une réponse

Website Protected by Spam Master