1

Les Togolais justifient l’utilisation de la force physique pour discipliner leurs enfants

Selon les résultats de la dernière enquête Afrobarometer, les Togolais dans leur grande majorité justifient l’usage de la force physique pour discipliner leurs enfants.

Mais ils sont une minorité à dire que les gens de leur communauté ont fréquemment recours à cette forme de discipline.

De même, la majorité des Togolais soutiennent qu’il existe dans leur communauté peu d’enfants victimes de violence, maltraités, négligés ou hors du système scolaire.

Enfin, les Togolais apprécient la performance de leur gouvernement en ce qui concerne la protection et promotion du bien-être des enfants vulnérables.

Au vu des enjeux que représentent la jeunesse dans le développement d’un pays, les données de la dernière enquête Afrobarometer permettent de jeter un éclairage sur les défis de la société togolaise en matière de la promotion d’une enfance saine.

Résultats clés

Discipliner les enfants :

▪ Trois quarts (76%) des Togolais pensent qu’il est « parfois » ou « toujours » justifié d’utiliser la force physique pour discipliner ses enfants, et cela reste constant dans le temps.

Ce soutien pour l’usage de la force physique est plus important en milieu urbain (79%), chez les 18-35 ans (79%), ainsi que chez les sans éducation formelle (80%) et ceux ayant un niveau post-secondaire (84%), et enfin dans les régions de la Kara (83%), la Savane (80%), Lomé Commune (79%) et Maritime (79%).

▪ Mais près de sept Togolais sur 10 (68%) déclarent que l’utilisation de la force physique pour discipliner les enfants n’est « pas très » ou « pas du tout » fréquent dans leur communauté.

Enfants victimes de violence, maltraités, négligés ou hors du système scolaire :

▪ Une majorité des Togolais déclarent que les violences, maltraitance ou négligence sur les enfants (70%), ou encore que l’exclusion du système scolaire des enfants (58%), ne sont « pas très » ou « pas du tout » fréquents dans leur communauté.

Performance du gouvernement en matière du bien-être des enfants :

▪ Six Togolais sur 10 (59%) pensent que le gouvernement fait du bon travail en matière de protection et promotion du bien-être des enfants vulnérables.

Enquêtes d’Afrobarometer

Afrobarometer est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, à la gouvernance et à la qualité de vie. Huit rounds d’enquêtes ont été réalisés dans un maximum de 39 pays depuis 1999. Les enquêtes du Round 9 (2021/2022) sont en cours. Afrobarometer réalise des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l’échelle nationale.

L’équipe d’Afrobarometer au Togo, conduite par CROP, s’est entretenue avec 1.200 adultes togolais en mars 2022. Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d’erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Des enquêtes ont été précédemment réalisées au Togo en 2012, 2014, 2017 et 2021.

Ceci est une note d’Afrobarometer 

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com