1

Signalez les points de vente réfractaires aux nouveaux tarifs de T-money

La société de téléphonie mobile Togocom a procédé depuis un moment, à une modification relative aux tarifs applicables à son service de transfert et d’envoi d’argent. Ainsi, selon la grille actualisée, les frais de transferts d’un montant de 1 000 FCFA, s’élèvent à 10 FCFA contrairement à 150 FCFA, ceux de 5 000 FCFA à 50 FCFA contre 150 FCFA de par le passé. Pour ne citer que ces deux exemples.

En dépit des nouveaux prix dont nous publions en fin de l’article l’affiche, plusieurs de nos lecteurs, se sont plaints du fait que les agents des points de vente demanderaient un montant supplémentaire avant d’effectuer une opération.

« Je me suis rendu dans une boutique dans un quartier périphérique de Lomé pour faire un transfert d’argent à ma mère, l’agent me dit qu’en-dehors des frais de Togocom, que je dois y ajouter 200 FCFA. Étonné, je lui demande pourquoi ? Il me répond simplement ’, c’est comme ça’’. C’est déplorable. » s’est-il indigné.

Une enquête menée par la rédaction de togomedi24.com, a permis de constater que la majorité des points de vente qui offrent des prestations de services T-money refusent d’adopter les nouveaux tarifs sous prétexte qu’ils sont ne gagnent rien dans ces opérations.

Plusieurs d’usagers du service Tmoney estiment être lésés par cette façon de faire et se sentent offusqués par le silence coupable de Togocom, qui visiblement a laissé ses clients pour compte après avoir pris une mesure aussi importante. Devant la protestation des citoyens, certains de ces prestataires auraient déclaré « nous n’avons pas été associés à la prise de cette décision, donc il est difficile pour nous d’accepter ce qui ne nous avantage pas » rapporte un concitoyen.

Dans le but de mieux comprendre cette situation, nous avons contacté le service de T-money sur le 1010. La standardiste qui nous a reçu, nous informe que l’opérateur a été saisi de cette situation et qu’une note a été prise afin de ramener à l’ordre ces points de ventes.

« Effectivement, Togocom est au courant et il a déjà commencé par bloquer ces points de vente qui demandent des frais supplémentaires. Dès qu’un client appelle pour se plaindre, automatiquement les superviseurs sont contactés et ces points de vente sont bloqués, car il y a déjà une note qui a été déjà prise en ce sens » a-t-elle indiqué.

Elom ADABE

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com