1

Togo : une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole démarre ce 05 décembre 2022.

Le ministère de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins a planifié, du 05 au 11 décembre 2022, une campagne nationale de vaccination de rattrapage contre la rougeole et la rubéole, de supplémentation en vitamine A, et de déparasitage à l’albendazole. Cette campagne, comme son nom l’indique, intervient dans le cadre d’une opération de rattrapage des enfants non vaccinés contre ces maladies.

En effet, d’après le communiqué rendu public le 02 décembre 2022 par les autorités togolaises, ‘’le système national de surveillance de la rougeole et de la rubéole enregistre une résurgence des flambées épidémiques de rougeole avec des décès’’ en fin 2021. 

« La campagne de rattrapage de vaccination contre la rougeole et la rubéole vient renforcer l’immunité des enfants de 9 à 59 mois, complètement vaccinés, et aussi permettre de rattraper les enfants insuffisamment ou non vaccinés. Elle constitue également une opportunité pour administrer de la vitamine A et de l’albendazole, mais aussi pour vacciner en routine les enfants de 0 à 23 mois et des femmes enceintes. » a écrit, le ministre de la Santé, le professeur Mustafa Mijiyawa.

Ce dernier profite de la même occasion pour demander aux populations, de saisir cette occasion gratuite pour supplémenter, déparasiter et immuniser les enfants en vue de les protéger.




Togo : le recensement général prorogé de 4 jours

Encore quatre jours pour le 5ᵉ Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGHP-5). Dans un communiqué diffusé le 11 novembre 2022, le gouvernement togolais informe l’opinion nationale de la prorogation du recensement général de la population et de l’habitat.

Initialement prévu du 23 octobre au 12 novembre 2022, cette opération de recensement général des populations togolaises de tout âge et les communautés étrangères est ainsi prorogée jusqu’au 16 novembre 2022.

« Afin de consolider les résultats déjà obtenus, le Gouvernement porte à la connaissance de la population vivant sur toute l’étendue du territoire national -aussi bien les nationaux que les communautés étrangères- que la période des opérations de dénombrement du cinquième recensement général de la population et de l’habitat, initialement fixée du 23 octobre au 12 novembre 2022, est prorogée jusqu’au 16 novembre 2022. » indique le communiqué.

Au-delà du motif de la consolidation des résultats avancés par le gouvernement, cette prorogation permettra également à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de se faire recenser de le faire dans les quatre jours supplémentaires.

Pour ce faire, le gouvernement togolais et ses partenaires financiers ont mis à la disposition de la population des numéros qui leur permettront d’appeler et de se faire recenser par rapport à leur lieu de résidence.

Ci-dessus les numéros à contacter pour se faire recenser :

Localités contacts
DISTRICT AUTONOME DE GRAND LOMÉ 70 79 49 07
70 79 49 08
70 79 49 09
70 79 49 10
70 79 49 11
MARITIME 93 24 22 22
PLATEAUX-EST 91 46 80 20
PLATEAUX-OUEST 90 58 10 48
CENTRALE 93 06 81 17
KARA 93 59 52 52
SAVANES 93 76 94 44

INFORMATIONS À COMMUNIQUER
Nom & Prénoms
Contact
Préfecture/Commune de DAGL
Localité

Enfin, il est demandé à toutes les populations togolaises de réserver un accueil chaleureux aux agents recenseurs.




Togo : vols, viols, deux cruels braqueurs arrêtés

La police nationale togolaise a mis hors d’état de nuire deux redoutables malfrats. Spécialisés dans les vols à mains armées, suivies parfois de viols collectifs, ils ont été appréhendés après plusieurs mois de recherches.  

Lisez la note intégrale de la Police ! 

NOTE D’INFORMATION DE LA POLICE NATIONALE

Depuis l’année 2021, les services de Police ont enregistré plusieurs cas de vols aggravés inhabituels. Il s’agit de vols à main armée au cours desquels les victimes de sexe féminin sont soumises à des viols collectifs. Ces malfaiteurs, opérant à trois ou à quatre, cagoulés et armés de pistolets automatiques, se déplacent à bord d’un véhicule. Ils ont aussi en leur possession des fils dont ils se servent pour ligoter leurs victimes avant de commettre leurs forfaits.

Deux membres de ce réseau sont dans les mailles de la Police. Ils ont pour identités :

– Alphonse BB., Ivoirien âgé de 30 ans, sans profession, domicilié à Agodéké depuis 2020 où il se fait passer pour un revendeur de voitures d’occasion, et

– Yannick (alias Dieudonné), Togolais de 23 ans, né en Côte d’Ivoire, demeurant à Ablogamé.

La fouille de leur véhicule et les perquisitions de leurs domiciles respectifs ont permis de découvrir deux pistolets automatiques de marque Beretta et Z8 Millenium, cinq cartouches de 9 mm, une machette, des marteaux, des burins, des pieds de biches, des tenailles, des tournevis, deux cagoules et plusieurs effets vestimentaires de couleur noire dont ils se servent pour faire croire à leurs victimes qu’ils sont des agents des forces de l’ordre en tenue.

À leur actif, plusieurs vols à main armée et cambriolages, dont certains suivis de viols collectifs :

– Le 14 août 2022, au quartier Agbata Gbodjomé, ils ont attaqué un couple à sa résidence, ligoté le chef de la maison sous la menace d’armes à feu, et emporté une somme de 9.150.000 F CFA, et des bijoux de valeur.

– La nuit du 26 juillet 2022, ils ont surpris un couple togolo-américain à sa résidence au quartier Gbodjomé, et ont tiré une balle dans la jambe de l’homme. Alors que ce dernier se vidait de son sang, ils ont commis un viol collectif sur sa compagne avant d’emporter l’équivalent en dollars de 8.433.000 F CFA et d’autres objets de valeur. Ce cas a particulièrement fait la une des réseaux sociaux, plusieurs internautes lui donnant une connotation politique et l’attribuant à des agents des forces de défense et sécurité togolais. Interrogés, ces individus ont reconnu en être les auteurs, précisant que le viol a été commis par Alphonse BB. et LATH Barthélémy, actuellement en fuite.

– Le 22 mai 2022 à Baguida, trois membres de ce réseau ont fait irruption par effraction dans une résidence privée, volé une somme de 700.000 F CFA, six téléphones portables et un poste téléviseur. Pour finir leur sale besogne, tous les trois ont violé une mineure de 16 ans.

– Ils ont également reconnu être les auteurs du braquage d’une revendeuse de produits pharmaceutiques en mars 2020 à Agbavi au cours duquel, ils ont emporté la somme de 20 000 000 FCFA.

En dehors de ces crimes dans des résidences privées, les membres de ce réseau ont aussi cambriolé des agences de micro finances, des pharmacies et des stations-services.

– Le 18 août 2022, ils ont surpris et ligoté l’agent de sécurité de la pharmacie Shamma au quartier Amandahomé, avant de défoncer la porte de ladite pharmacie et d’emporter une somme de 835.000 F CFA;

– Le 08 août 2022, ils ont réservé le même traitement à l’agent de sécurité de la pharmacie Zanguera et réussi à emporter le coffre-fort jusqu’au quartier Gbodjomé, où ils l’ont cassé pour soustraire une somme de 3.000.000 F CFA;

– Quelques mois auparavant, en novembre 2021, ils avaient ligoté l’agent de sécurité de la station-service CAP Kpogan et emporté 2.000.000 FCFA.

D’autres faits sont toujours en cours d’élucidation. Les victimes des cas de viols, faisant preuve d’un courage remarquable, ont formellement identifié leurs bourreaux.

Le troisième membre de ce réseau, nommé LATH Barthelemy Lebain alias LEMY alias OUEDRAOGO Barthélemy Jean-Yves, qui a réussi à s’enfuir, est activement recherché avec le concours d’INTERPOL.

Ces malfrats seront présentés au Procureur de la République pour répondre de leurs actes.

La Police nationale remercie la population togolaise pour son engagement à ses côtés pour faire du Togo un espace plus sûr. Elle saisit l’occasion pour lancer un appel à témoin, et invite toute personne ayant la moindre information concernant le malfaiteur en fuite ou tout autre individu auteur d’infraction, à le dénoncer au service de sécurité le plus proche.


Aubin KOUTELE




Postulez au poste de recrutement d’un Responsable informatique 

Dans le cadre d’un appui au MOH pour le renforcement des activités du Covid-19, l’USAID Global Health Supply Chain-Technical Assistance Francophone Task Order recrute un Responsable informatique 


USAID Global Health Supply Chain-Technical Assistance Francophone Task Order

Termes de Références – IT- Appui technique au niveau des régions PEPFAR et le niveau central

Le recrutement d’un/une IT pour l’appui au Togo au cours de l’année fiscale 2023 dans le cadre du renforcement de la chaine d’approvisionnement | Lomé, Togo | septembre 2022 | Durée estimée de 12 mois

Titre de l’emploi :              Responsable informatique              

Emplacement du travail :  Togo

Projet :                 Global Health Supply Chain-Technical Assistance Francophone Task Order                                                        

Superviseur Direct :           Covid-Manager

 Contexte 

Le projet GHSC-TA Francophone Task Order répond aux besoins d’assistance technique de l’USAID, d’autres organismes de l’USG, des gouvernements des pays partenaires, des organisations non gouvernementales (ONG) et d’autres entités afin de renforcer la gestion des produits pout tous les éléments de la sante (p Ex. Paludisme, planification familiale, VIH/SIDA, Santé maternelle et infantile, etc.). GHSC-TA Francophone TO représente un mécanisme par lequel l’USAID offre une assistance technique régionale pour les produits de la sante à l’appui des trois objectifs suivants :

  • Objectif 1 Renforcement des systèmes d’approvisionnement du pays
  • Objectif 2 Améliorer la sécurité des produits par la collaboration et les organisations régionales
  • Objectif 3 Soutenir le programme Mondial de sécurité sanitaire (Global Heath Security Agenda [GHSA])

Le IT   travaillera sur la réalisation de l’Objectif 1 du projet.

Cet appui vise à améliorer le rapportage, la visibilité et la qualité des données   de la chaîne d’approvisionnement.

Le système de rapportage mensuel d’activité actuel au Togo repose principalement sur un processus de reportage manuel sur les sites non PEPFAR bien qu’au niveau national le EDT a été choisi comme outil de dispensation qui compile les données essentielles liées à la chaîne d’approvisionnement au niveau des sites de dispensation.  Dans ce sens, le Togo a bénéficié d’un appui pour le recrutement d’un consultant et l’appui pour la mise en œuvre de l’interopérabilité EDT- DHIS2 qui a permis la centralisation, l’agrégation des données de la chaîne d’approvisionnement, pour une meilleure visibilité grâce au partage des rapports en temps opportuns, une accessibilité des informations à tout moment au niveau central pour les régions PEPFAR. Mais des besoins d’appui pour rendre ce système robuste existe toujours.  En plus du financement PEPFAR, le Togo a également bénéficié des financements ARPA dont un des volets est d’appuyer le Togo pour améliorer la gestion et la visibilité des données COVID19.

Afin de surmonter ces obstacles, le projet GHSC-TA, Francophone Task Order appui le Togo pour recrutement d’un IT pour renforcer la mise en œuvre du link EDT et la plate-forme District Health Information Software (DHIS2), la plateforme COVID et l’appui des sites pour la fonctionnalité et l’utilisation du ELMIS.

 Responsabilités spécifiques ;

  • Faire le suivi de la fonctionnalité du Link EDT-DHIS2
  • Faire le suivi des bases de données VIH et COVID 19 déployées sur le serveur
  • S’assurer que tous les sites ont fait la synchronisation chaque mois
  • Faire le suivi pour le rapportage des sites utilisant la Plateforme COVID
  • Accompagner et assister le développeur international pour installer et faire le test de fonctionnalité sur tous les sites du projet et au niveau de toutes les régions pour la collecte de données COVID19
  • S’assurer que les documents du mode d’utilisation de cette plateforme COVID 19 sont élaborés selon la règlementation du Togo
  • Co-animer la formation des utilisateurs sur la nouvelle plateforme COVID 19
  • Appuyer l’équipe technique lors de l’élaboration des rapports trimestriels sur l’utilisation des données agrégées sauvegardées sur le serveur. Former les équipes du niveau national et régional sur le fonctionnement de cette interopérabilité
  • Participer avec l’équipe lors de l’élaboration des plans de travail du projet/pays
  • Assister aux réunions techniques relatives au système d’information mis en place par le projet aux niveaux régional et périphérique
  • Présenter régulièrement les résultats sur la fonctionnalité du système d’information mis en place par le projet aux acteurs de la région.
  • Appuyer la mise en place de toutes les plateformes mis en œuvre par le projet
  • Maintenir des relations de travail collaboratives avec tout le personnel du projet (au bureau de Lomé et au siège social) et l’administration de la direction régionale de la santé
  • Assister l’équipe pays pour tout besoin informatique
  • Effectuer, au besoin, d’autres tâches et responsabilités qui lui sont assignées par le superviseur dans le cadre de la technologie de l’information.

 Compétences et qualifications requises

  • Expérience avec la mise en œuvre d’un système électronique de gestion de stock de préférence les intrants de santé au Togo y compris :
  • Diplôme universitaire en informatique, développement ou domaine connexe, ou expérience pertinente équivalente (au moins 5 ans d’expérience)
    • Développement, installation et maintenance de système
    • Formation du personnel
    • Suivi évaluation et rapportage de la mise en œuvre
    • Maitrise de la gestion MS-SQL server et de ses bases de données
    • Expérience avec le développement des rapports personnalisés à partir de la base de données
    • Habilité à travailler en équipe et de façon indépendante
    • Habilité à travailler sous pression si nécessaire et de respecter des courts délais
    • Excellentes compétences en communications écrite et orale et excellentes compétences interpersonnelles
    • Habilite à voyager à l’intérieur du pays
    • Bonne maitrise du français
    • Connaissance de l’anglais (lu et parlé) est préférée
    • Leadership, polyvalence et intégrité démontrés avec de solides compétences analytiques et de résolution de problèmes.
    • Capacité en collecte et analyse de données
    • Capacité à travailler en équipe et à s’autogérer.
    • Maîtrise du français et compétence en anglais souhaitable

 Instructions pour postuler :

  • Veuillez transmettre une lettre de motivation, un curriculum vitae (max. 3 à 4 pages mettant en évidence l’expérience de travail et les qualifications pertinentes pour ce conseil), et les coordonnées complètes d’au moins deux références parmi les clients récents.
  • Veuillez envoyer votre candidature en français dans un e-mail avec IT dans la ligne d’objet à francophoneTOTogoRecruit@chemonics.com avant 17h GMT le 30 septembre 2022. Aucune demande téléphonique ne sera acceptée. Chemonics contactera les finalistes.
  • Les candidatures seront évaluées en fonction de la qualité de la proposition, de la capacité à répondre aux exigences ci-dessus et du budget global. Chemonics International se réserve le droit d’accepter ou de rejeter toute proposition reçue sans donner de raisons et n’est pas tenue d’accepter le plus bas ou le plus offrant.
  • Chemonics est un employeur garantissant l’égalité des chances et ne fait aucune discrimination dans sa sélection et ses pratiques d’emploi sur la base de la race, de la couleur, de la religion, du sexe, de l’origine nationale, de l’appartenance politique, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’état matrimonial, du handicap, des informations génétiques, de l’âge, l’appartenance à une organisation d’employés ou d’autres facteurs non liés au mérite.
  • Chemonics valorise la protection de vos données personnelles. Si vous êtes dans l’Union européenne, veuillez lire notre Avis de confidentialité des données de recrutement dans l’UE pour savoir comment nous traitons les données personnelles. Vous pouvez accéder à l’avis via le lien suivant : https://chemonics.com/eu-recruiting-data-privacy-notice/.



Togo : l’autorité interdit le meeting de la DMK

Annoncé pour le samedi 25 juin prochain à Bè Kondjindji (Lomé), le meeting de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) n’aura pas lieu. L’événement qui compte rassembler les partisans de ce mouvement est formellement interdit par le gouvernement togolais.

Dans un communiqué rendu public mercredi 22 juin 2022, le ministre en charge de la sécurité et de la protection civile, le Gal Yark Dameharne interdit cette manifestation. Pour l’autorité, le moment est mal choisi pour un tel événement qui rassemblera plusieurs personnes en cette période où la sécurité dans la sous-région et le pays est menaçante.

« Organiser une manifestation dans cette situation, est de nature à compromettre les efforts en cours pour préserver l’ordre public et la sécurité nationale «  a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le communiqué précise qu’au vu des exigences qu’instaure les nouvelles menaces sécuritaires dans le pays, mais surtout les renseignements de dernières minutes sur des risques qui peuvent en découler pour la sécurité, le ministre informe les organisateurs de ce meeting que cette section est interdit ce samedi 25 juin 2022.

Sur ce, le ministre invite les organisateurs au respect scrupuleux de cette disposition. Au cas contraire, il sera obligé d’activer d’autre moyen pour arriver à cette fin.

« Les forces de défense et de sécurité prendront les dispositions nécessaires pour faire respecter cette mesure d’interdiction » prévient-il.

Il a invité par ricochet la population à vaquer librement à leurs activités ce samedi.

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) qui regroupe 7 partis politiques de l’opposition et vise par le biais de ce meeting à dénoncer la mauvaise gouvernance, l’impunité et  surtout la situation de la vie chère au Togo.

Vers à un bras de fer entre le gouvernement et la DMK ?

La réaction de la DMK ne s’est pas fait attendre. Quelques heures après le communiqué du ministre de la Sécurité, la DMK, à travers sa coordonnatrice juge que cette décision du gouvernement, est injuste et inacceptable.

« Cette décision n’est pas justifiée. Car dans les pays comme le Mali où le risque sécuritaire est hautement élevé, les populations exercent leurs droits de citoyens  » a déclaré à l’AFP Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la DMK. Va-t-on revivre au forcing du DMK ?

S’il est vrai que, la DMK avait utilisé le forcing pour tenir ces meetings, il est vrai aussi que le gouvernement togolais, à travers le ministre de la Sécurité, avait utilisé le forcing pour empêcher la tenue des manifestations de la classe de l’opposition. 

Dela AYITÉ





Les lauréats du concours ‘Miabé Djena’ primés

La 3ème édition du concours national ‘’Miabé Djena’’ appartient désormais à l’histoire. Ce concours a livré ce jeudi 16 juin à Sokodé, son verdict.  Ils sont 6 candidats dont 3 filles et 3 garçons à convaincre le jury sur les 21 challengers.

Harcèlement et viol en milieu scolaire, voilà le thème autour duquel 21 candidats issus des différents groupes scolaires se sont mesurés à travers le poème, le chant et le dessin. Radio Djena, initiatrice de ce concours, se dit éblouie par la prestation de ces enfants.

« Les enfants nous ont émerveillés avec leurs œuvres, surtout par leur contenu. Nous avons choisi pour cette édition le thème ‘ harcèlement sexuel et viol en milieu scolaire’ et on ne s’attendait à ce que les enfants puissent nous dire ce qu’ils voient sur le terrain, ce qu’ils sentent ou vivent. Mais par le message véhiculé par ces enfants compétiteurs, ils ont dit la vérité. Il revient à nous adultes d’agir pour la fin de ce phénomène de harcèlement et de viol en milieu scolaire » a souligné, Edwige Djigbodi Apedo.

Les 6 lauréats ont reçu des prix et des distinctions. Ces lauréats seront suivis et accompagnés par les initiateurs lors de la rentrée scolaire 2022-2023.

Miabé Djena, ce concours est une aubaine pour les enfants d’exprimer ce qu’ils pensent de leurs cadres scolaires et proposer des solutions idoines.

Pour les initiateurs, la bataille pour la promotion des droits des enfants, ne s’arrêtera pas ici.

« Avec ces œuvres, nous allons changer ou rediriger les messages dans les établissements scolaires de façon à être beaucoup plus pointus. Nous avons déjà une idée de ce qui se passe dans les établissements scolaires à travers ces œuvres dont les enfants sont les acteurs » a-t-elle ajouté, Edwige Djigbodi Apedo.

Rendez-vous l’année prochaine pour la 4ème édition dans une autre localité.




Le Gal Yark Damehame en visite de travail en Arabie Saoudite

Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame a effectué jeudi une séance de travail au siège de la Coalition islamique militaire de lutte contre le terrorisme (CIMCT), à Riyad (Arabie Saoudite). Objectif de cette activité, s’enquérir des efforts de l’Alliance islamique dans la lutte contre l’idéologie extrémiste et la coordination de tous les efforts pour faire face aux tendances terroristes.  

En effet, cette initiative créée fin 2015 multiplie depuis quelques années, en dehors des interventions militaires, les actions intellectuelles et médiatiques afin de combattre le financement du terrorisme et donc la propagation des activités terroristes.

Pour le Togo, directement touché désormais par le péril terroriste, il est nécessaire de s’informer des derniers développements sur les différents moyens mis en œuvre par l’Alliance. 

Le CIMCT a été ébauché à la suite d’une coopération militaire entre plusieurs pays du Proche et Moyen-Orient, et d’Afrique du Nord. Elle compte à ce jour une trentaine de pays, arabes ou non, parmi lesquels le Togo et des nations africaines comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali ou encore le Gabon. 

SOURCE 

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com




Noel Tadegnon prend les rênes du Volley-Ball Togolais

Noel Kokou Tadegnon, journaliste, a été élu, samedi 28 mai 2022, à la tête de la fédération Togolaise de Volley-Ball. L’homme de médias, spécialiste des nouvelles technologies de la communication et grand passionné des sports, devient le nouveau patron du volley-ball au Togo.

Avec cette élection, M. Tadegnon a pour défi de porter haut le nom de ce sport relégué aux seconds rangs derrière le football à la lumière du monde. Humble, ambitieux et travailleur, l’ancien président de l’association des journalistes du Togo, devrait ainsi composer avec toutes les entités de ce sport olympique afin de réussir ce pari.

Seul candidat en lice, Noël Tadegnon a été élu avec 16 voix sur 35 votants pour une élection basée sur le vote par poste. Le président sortant, N’Dadiya Essossaneyou ayant démissionné.

Découvrez le bureau complet élu :

Président : Noël TADEGNON;
Vice 1 : D’ALMEDA Kodjo;
Vice 2:ABÉTÉ Bawoubadi;
Vice 3 : KLUSSEY Délali;
SG : AFANGBEDJI Koffi;
SG AJ: KOUETE Amassan Désiré ;
Trésorière G : DATEVI Dédé ;
Trésorière AJ : DEH Akouvi;
Commissaire aux comptes : ABI Antoine ;
Commissaire aux comptes : PAKPO Solange.

Bonne chance à notre confrère et à son équipe.


Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com




Football : Fo-doh Laba meilleur buteur aux Emirates arabes unis

L’international Togolais, Fo-doh Laba a réalisé son rêve. Ancien joueur des Anges FC de Notsé au Togo, l’attaquant des Eperviers a fini meilleur buteur du championnat des Emirates arabes unies où, il a écrasé la concurrence.

En effet, le Togolais a terminé le championnat avec 26 buts inscrits en 22 matchs, loin derrière O. Khrbin avec 15 buts en 25 matchs.

Est-ce une bonne nouvelle pour les éperviers qui entament dans quelques jours la tournée pour le compte des éliminatoires de la CAN 2023 ? À Fo-doh Laba de nous le répondre avec la sélection togolaise.

Depuis, un moment, l’ex-joueur du RS Berkane au Maroc est critiqué pour ses prestations décevantes avec les éperviers du Togo.





Le Togo envisage créer cinq hôpitaux régionaux ‘mère-enfant

Le conseil a écouté une première communication relative à la mise en œuvre du projet de construction de centres modernes de soins mère-enfant dans cinq (5) régions sanitaires du Togo ; présentée par le ministre délégué auprès du ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, chargée de l’accès universel aux soins.

Le gouvernement togolais, dans sa feuille de route gouvernementale, s’est fixé pour objectif de garantir la couverture santé universelle à travers le renforcement de l’accès aux services de base pour tous et l’amélioration de la qualité du système de santé. Il ambitionne de faire du système de santé un facteur contributif au développement du capital humain nécessaire à la croissance.

En ce sens, cette communication a pour objet de présenter ledit projet qui sera réalisé grâce à un partenariat entre l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) et un partenaire privé et les diligences à mettre en œuvre pour un démarrage imminent des chantiers.

La réalisation de ce projet permettra de renforcer le plateau technique de la santé en matériel de réanimation pédiatrique surtout néonatale ; ceci, afin d’assurer une meilleure prise en charge du couple mère-enfant et d’éviter des décès.

À titre d’exemple, l’hôpital mère-enfant pour les régions du Grand Lomé et Maritime aura une capacité de cent soixante-quinze (175) lits et constituera un centre de référence nationale. Les hôpitaux des autres régions auront chacun une capacité de cinquante (50) lits.

Ceci est un extrait du communiqué du conseil des ministres du 21 avril 2022