1

Togo : encore quelques heures pour la fin du recensement général.

Quatre jours supplémentaires ont été accordés par le gouvernement togolais dans le cadre du 5e recensement général de la population et de l’habitat. Cette opération initialement prévue du 23 octobre au 12 novembre a été prorogée dimanche de quatre jours afin de permettre aux concitoyens togolais et communautés étrangères qui ne se sont pas fait enregistrer au cours de la période de se rattraper.

« Afin de consolider les résultats déjà obtenus, le Gouvernement porte à la connaissance de la population vivant sur toute l’étendue du territoire national -aussi bien les nationaux que les communautés étrangères- que la période des opérations de dénombrement du cinquième recensement général de la population et de l’habitat, initialement fixée du 23 octobre au 12 novembre 2022, est prorogée jusqu’au 16 novembre 2022. » a précisé le gouvernement dimanche dernier.

Les données issues de ce 5ème RGPH permettront à l’État togolais de mieux planifier les projets tels que la construction des hôpitaux modernes adaptés à toutes les couches, des marchés, des salles de classes, l’addiction d’eau, l’assainissement…

Ainsi, les Togolais, togolaises et les communautés étrangères sont appelés à réserver un bon accueil aux agents recenseurs tout en les fournissant des vraies informations.




La fondation SEA et le PNUD comptent former plus de 1 000 jeunes en Agro-business

La Fondation SEA et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont scellé, le 12 octobre 2022, un partenariat pour la formation de jeunes en agri business. Cet accord signé par l’ex-capitaine des Éperviers Sheyi Emmanuel Adebayor et le représentant résident du PNUD Aliou Dia vise à former, sur trois ans, 1 050 jeunes filles et garçons en entrepreneuriat Agricole à Kpalimé.

« Ce programme de formation et d’insertion de jeunes Togolais à l’agri business en collaboration avec l’Infa de Tové est une opportunité pour ces jeunes porteurs de projets d’augmenter leurs chances de réussite. C’est 45 jours de formation intensifs à la théorie et à la pratique » précise le PNUD sur twitter.

Le présent partenariat entre la Fondation SEA et le PNUD répond à la feuille de route gouvernementale 2025, principalement en son axe 2.




Togo : le MIFA SA annonce des poursuites judiciaires contre des entreprises agricoles

Plusieurs entreprises agricoles togolaises pourraient être prochainement poursuivies. En effet, le Mécanisme Incitatif de financement Agricole (MIFA SA) compte enclencher une poursuite judiciaire contre ces entreprises. C’est ce qu’a indiqué Aristide Agbossoumonde, le Directeur Général de la structure, le mardi 11 octobre 2022 sur la radio Kanal FM.

À en croire, le Directeur Général, certaines structures ayant bénéficié des prêts à travers MIFA et refusent d’honorer leur engagement par rapport aux remboursements de ces crédits.

« Il y a des agrégateurs qui n’ont pas pu rembourser les prêts dont ils ont bénéficié. Nous avons initié des actions en justice pour les obliger à payer ce qu’ils doivent à la société MIFA. Pour certains que nous avons accompagné à ouvrir leur usine qui marche bien, mais ils font preuve de mauvaise foi en refusant de rembourser leur prêt, nous avons enclenché des actions contre eux. Et la justice nous a donné raison. Un délai leur a été donné pour rembourser le prêt, sinon, leur usine sera saisie et confiée à d’autres acteurs. Donc, nous avons plusieurs actions en justice aujourd’hui contre ces acteurs de mauvaise foi », a souligné M. AGBOSSOUMONDE.

Entre août et septembre 2019, le MIFA SA a accompagné les acteurs de la chaîne de valeur agricole à bénéficier des prêts auprès des institutions financières, d’un peu plus de 3,8 milliards FCFA de crédit. Ces fonds ont permis de financer 200 projets avec 51 667 bénéficiaires pour 85 951 emplois créés.




Jeu ‘’Promo Conso 2022’’ : Moov Africa Togo offre la première voiture

L’une des deux voitures mises en jeu par Moov Africa Togo a connu son nouveau propriétaire ce 29 septembre 2022. C’est à l’issue d’une cérémonie de remise officielle des lots des gagnants qui s’est déroulée ce jour à Agoè-Nyivé dans la banlieue de Lomé.  

« C’est un sentiment de joie qui m’anime. J’ai beaucoup d’émotions également. Mais il faut dire que c’est un investissement. Roulez avec cette voiture dans tout Lomé, c’est une bénédiction » a-t-il déclaré Evou Kossivi, le gagnant de la Peugeot 301.

Adibi Kossi Jules repart de son côté avec le premier tricycle.

Le gagnant du trycicle posant fièrement avec son gain

« Quand le message de Moov m’est arrivé, je n’avais pas cru. Mais je me suis rappelé des remises des jeux passés que j’ai vus à la télé, je me suis lancé. Le tricycle va beaucoup m’aider, je peux l’utiliser pour faire beaucoup de choses, notamment le commerce » a-t-il affirmé.

Pour Hervé Klussey, chef division marketing de Moov Africa Togo, c’est un honneur pour la société de remettre ces gros lots. Ils invitent les abonnés à continuer de jouer à la promo en s’inscrivant au via le code *550#.

« Nous venons de terminer la première phase de jeu. Le gagnant de la première voiture vient de la prendre officiellement. Nous avons un sentiment de joie, nous sommes heureux parce qu’il y a des abonnés qui ont cru en nous, qui ont cru en ce jeu, qui ont voulu s’amuser avec nous. Le jeu continue, nous invitons tous nos abonnés à continuer par s’inscrire au *550# et à continuer par consommer pour voir gagner les autres gros lots qui restent. » a-t-il indiqué.

Une moto, un bon d’achat de 50 0000 FCFA, des bons d’achat 150 000 FCFA et des dépôts mobiles Money de 25 000 FCFA ont également été également remis ce jour.

Moov Africa Togo a aussi gratifié certains de ces agents des points de vente qui ont aidé à atteindre les objectifs dans le cadre du jeu « Promo conso ». Ces récompenses sont composées d’écran plasma, de frigidaires et de motos.

L’un des gagnants d’un bon de 150 000 FCFA

Cette cérémonie s’est déroulée en présence des officiels de Moov Africa Togo, notamment le Directeur Général, Abdellah Tabhiret d’un haussier de justice, d’un représentant de la Lonato, des hommes de médias et des abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile.

 




Postulez au poste de recrutement d’un Conseiller Technique COVID 19

Dans le cadre d’un appui au MOH pour le renforcement des activités du Covid-19, l’USAID Global Health Supply Chain-Technical Assistance Francophone Task Order recrute un Conseiller Technique COVID 19.


 USAID Global Health Supply Chain-Technical Assistance Francophone Task Order

Termes de Références – Conseiller Technique National – Appui technique COVID19

Recrutement dans le cadre d’un appui au MOH pour le renforcement des activités du Covid-19 | Lomé, Togo | septembre 2022 | Durée estimée de 1 an.

Titre du poste : Conseiller Technique COVID 19

Emplacement du travail : Lomé, Togo

Responsable direct : Coordonnateur COVID

Contexte

Le projet GHSC-Technical Assistance Francophone Task Order répond aux besoins d’assistance technique de USAID, des gouvernements des pays partenaires, des ONG afin de disponibiliser et renforcer la gestion des produits pharmaceutiques et autres produits de santé. Les activités du bureau du Togo s’intègrent dans ce projet qui vient de bénéficier de fonds additionnels pour renforcer la gestion de la pandémie à Covid-19 dans le pays.

L’efficacité de ces appuis passera par la mise à place d’outils performants d’approvisionnement, de flux, de gestion et de collecte des données sur le terrain. Un suivi et une évaluation de tout ce processus est nécessaire pour s’assurer de la bonne conduite et de la réalisation des activités. Dans le souci de s’assurer de la bonne conduite et de mieux capitaliser les acquis, le bureau du Togo recherche un conseiller technique COVID pour la mise en œuvre des activités qui seront menées avec les fonds Covid sur le projet.  Le projet recherche des personnes qui ont la passion de faire une différence dans la vie des gens du monde entier.

Tâches et responsabilités principales

Sous la supervision du coordonnateur COVID 19, il/elle aura pour tâches et responsabilités principales :

  • Appui les 6 régions dans la mise en place et la gestion efficiente des intrants de vaccination COVID 19
  • La mise en place et l’amélioration du dispositif de suivi-évaluation des activités du projet et spécifiquement des vaccins COVID19 ;
  • La gestion quotidienne des dispositives de suivi de température, gestion des déchets mis en place dans le cadre de la COVID ;
  • Appuyer aux structures et le niveau central pour la Gestion des déchets de la vaccination COVID 19 et autres déchets relatifs à la COVID 19
  • Appui à la mise en place d’un ELMIS fonctionnel
  • Appui à la formation et aux suivis de la mise de la plateforme COVID19
  • Appuyer la quantification pluriannuelle du niveau national des vaccins et spécifiquement de la COVID 19 ;
  • Appuyer les structures pour l’expression des besoins en intrants de vaccination COVID19
  • Identifier les difficultés rencontrées dans la préparation, l’exécution des activités et contribuer à l’amélioration des performances des structures en termes de gestion de déchet, expression des besoins et toutes activités relatives à la gestion de la chaine d’approvisionnement ;
  • Veiller à la régularité des rapports techniques du personnel terrain et des partenaires sur la mise de mise en œuvre des activités COVID19 ;
  • Consolider les rapports mensuels des structures, analyser les écarts et veille à l’application des mesures correctrices
  • Participer aux rencontres du groupe technique COVID 19 du niveau national
  • Assurer la rédaction des rapports et des documents techniques au niveau du projet.
  • Réaliser toutes tâches qui seront assigner dans le cadre de mise en œuvre du projet au Togo

Compétences et qualifications requises

  • Diplôme en statistiques, santé publique, épidémiologie, médecine, pharmacie ou dans un domaine connexe avec au moins 4 ans d’expérience
  • Expérience en collecte, saisie, et analyses de données 
  • Avoir un diplôme minimum de BAC+3 en suivi-évaluation ou BAC+3 en science de la santé avec une spécialisation en suivi-évaluation ;
  • Avoir au moins 03 ans d’expériences dans le système de santé du Togo ;
  • Avoir une expérience d’au moins 03 ans en suivi évaluation ;
  • Avoir des connaissances avérées des programmes/projets de santé ;
  • Avoir d’excellentes compétences dans la rédaction de rapport, en communication écrite et orale ;
  • Expérience dans le transfert de compétence ;
  • Leadership, polyvalence et intégrité démontrés ;
  • Pouvoir travailler sous pression ;
  • La connaissance de la langue anglaise sera un atout.

Instructions pour postuler :

Veuillez transmettre une lettre de motivation, un curriculum vitae (max. 3 à 4 pages mettant en évidence l’expérience de travail et les qualifications pertinentes pour ce conseil), et les coordonnées complètes d’au moins deux références parmi les clients récents.

Veuillez envoyer votre candidature en français dans un e-mail avec Conseiller Technique COVID19- dans la ligne d’objet à francophoneTOTogoRecruit@chemonics.com avant 17h GMT le mercredi 5 octobre 2022. Aucune demande téléphonique sera acceptée. Chemonics contactera les finalistes.

Les candidatures seront évaluées en fonction de la qualité de la proposition, de la capacité à répondre aux exigences ci-dessus et du budget global. Chemonics International se réserve le droit d’accepter ou de rejeter toute proposition reçue sans donner de raisons et n’est pas tenue d’accepter le plus bas ou le plus offrant.

Chemonics est un employeur garantissant l’égalité des chances et ne fait aucune discrimination dans sa sélection et ses pratiques d’emploi sur la base de la race, de la couleur, de la religion, du sexe, de l’origine nationale, de l’appartenance politique, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’état matrimonial, du handicap, des informations génétiques, de l’âge, l’appartenance à une organisation d’employés ou d’autres facteurs non liés au mérite.

Chemonics valorise la protection de vos données personnelles. Si vous êtes dans l’Union européenne, veuillez lire notre Avis de confidentialité des données de recrutement dans l’UE pour savoir comment nous traitons les données personnelles. Vous pouvez accéder à l’avis via le lien suivant : https://chemonics.com/eu-recruiting-data-privacy-notice/.




Le Botswana, pays-hôte de la 73e session du comité régional de l’OMS

Après le Togo, c’est le tour du Botswana d’abriter la 73ᵉ session du comité régional de l’OMS pour L’Afrique. La nouvelle a été officialisée vendredi dernier par les délégués des différents pays au terme de la 72e session tenue à Lomé.

Durant cinq jours à Lomé, partenaires au développement, ministres de la Santé de 47 pays et représentants d’organisations Africaines ont abordé plusieurs sujets afin de redéfinir des nouvelles stratégies sanitaires pour le continent africain.

Plusieurs décisions ont été prises, notamment le lancement d’une campagne de lutte contre la drépanocytose et l’adoption de la nouvelle stratégie pour la lutte contre les maladies chroniques et pour transformer le système de santé africain à la suite de la Covid-19.

À l’unanimité, les délégués des différents pays ont décidé également de confier au Botswana, pays d’origine de la Directrice régionale de l’OMS pour le continent, Matshidiso Moeti, d’abriter, du 28 août au 1er septembre 2023, la 73e session du comité régional de l’OMS.


Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com




Togo : CREFER, le centre de référence en énergies renouvelables

Le Centre Régional d’Etude et de Formation en Énergies Renouvelables (CREFER) était mercredi dernier face à la presse à son siège à Lomé. Objectifs de cette rencontre, présenter aux professionnels des médias, le bilan de l’exercice écoulée et ses perspectives de la rentrée prochaine.

Les métiers au tour des énergies en particulier ceux des énergies renouvelables constituent aujourd’hui, l’un des premiers métiers d’avenir en Afrique grâce au taux d’ensoleillement très élevé. C’est le leitmotiv de CREFER, le premier centre régional en énergie renouvelable. CREFER vise aujourd’hui, à hausser le taux d’employabilité de la jeunesse soucieuse de s’offrir un métier professionnel à travers la transition énergétique. C’est ce qui semble souligner, le directeur du Centre, Komla Awute

« Aujourd’hui, il faut dire que la satisfaction est là, CREFER a sorti des jeunes qui vivaient dans le sous-emploi et qui ont gagné un métier concret autour des énergies renouvelables. Nous avons formé environ 500 techniciens aujourd’hui qui ont un métier concret autour des énergies renouvelables qui permet à ces jeunes de gagner leur pain quotidien » a-t-il souligné.

Aujourd’hui, CREFER est basé sur tout ce qui est  »énergies ».

« CREFER est basée sur toute ce qui est énergie. Maintenant, quand on dit énergie, il y a plusieurs sources d’énergies. En termes de métier, nous formons à l’électricité générale, bâtiment et industriel. Après, il y a le métier d’efficacité énergétique. Et le troisième métier principal, c’est le solaire photovoltaïque qui s’allonge dans les énergies renouvelables. Du coup, quelqu’un qui met pied à CREFER, il doit sortir avec un métier technicien bâtiment, industriel, énergéticien, solaire où il peut installer des panneaux solaires ou piloter les projets scolaires » a-t-il ajouté.

S’agissant de la rentrée prochaine, le Directeur du centre annonce déjà les couleurs de son centre.

« La nouvelle rentrée s’annonce d’abord avec une mobilisation de ses jeunes formés qui font la promotion autour d’eux pour amener ceux qui sont à la maison. Aujourd’hui, on a des jeunes qui ont des diplômes, mais qui traînent à la maison parce que, ces diplômes qu’ils ont ne permettent pas d’exercer un métier concret ou bien n’est pas en adéquation avec le besoin du marché. » a ajouté M. Awute.

Précisons que les formations se font en 6 mois ou en un an selon l’exigence de l’étudiant.

La prochaine rentrée au CREFER est fixée au 17 octobre 2022.


Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com




L’UL dispose désormais d’un laboratoire de télédétection et de géoinformatique

L’université de Lomé (UL) s’est dotée d’un laboratoire de Télédétection Appliquée et de Géoinformatique. Il a été inauguré ce jeudi 23 juin dans l’enceinte de ladite universitaire en présence des premiers responsables tels que le professeur Majesté Ihou Watéba, ministre des enseignements supérieur et de la Recherche, du professeur Dodzi Kokoroko, président de l’université, de l’ex-premier ministre Komi Selom Klassou, du représentant du PNUD au Togo, Aliou Dia.

Subventionné à plus de 170 millions de Francs par le PNUD et laissé à disposition du département de Géographie, ce nouveau joyau est un cadre par excellence qui réunira chercheurs en géoinformatique.

« L’objectif principal est de prendre les bonnes décisions dans les différents domaines de développement, notamment l’aménagement du territoire, la gestion des ressources naturelles, des infrastructures et des réseaux ferroviaires, la planification urbaine. Également la veille sanitaire, notamment la simulation et la prévision des catastrophes naturelles, le transport et la logistique, les assurances, le géomarketing, les télécommunications, la gestion des risques de catastrophes » ont indiqué les responsables de l’Université de Lomé.

Cette cadre vient désormais combler le vide qu’a le Togo en termes de spécialistes de la géomatique. Ce centre formera des professionnels de haut standing en géomatique en matière d’analyse et de production d’information et de surveillance du territoire au Togo et dans la sous-région.

La géoinformatique est un terme générique désignant l’ensemble des sciences liant la science de l’information avec les sciences terrestres et géographiques.




Togo : croisade du gouvernement contre les lieux de cultes anarchiques

Au Togo, l’on n’a pas besoin d’enquête pour se rendre à l’évidence que le nombre d’églises dépasse de loin celui des établissements scolaires. Dans presque toutes les ruelles du pays, il est facile de trouver une église avec son lot de nuisances sonores à n’importe quelle heure.

C’est justement contre ce phénomène de création anarchique des lieux de culte que le gouvernement Togolais compte mener un dur combat. Dans une note datée du 10 juin 2022 adressée aux maires et aux préfets, le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires demande à prendre des mesures idoines afin de mettre fin à toutes nouvelles implémentations des lieux de cultes.

« Je vous invite à prendre les dispositions nécessaires en vue d’interdire, en collaboration avec les forces de l’ordre, toutes nouvelles implantations de lieux de culte dans vos ressorts respectifs. » a écrit le ministre d’État Payadowa Boukpessi.

Cette décision des autorités vise à assurer aux populations une quiétude dans différentes localités du pays.

Jeudi déjà, le directeur des cultes a envoyé une note aux présidents des organisations et fédération religieuses sur ce phénomène. M. BELEI, le Directeur des cultes a annoncé des descentes inopinées dans les lieux de cultes et les contrevenants s’exposeront à la rigueur de la loi.

Nous osons croire que les autorités locales séviront pour une fois contre ces actes contraires à la citoyenneté et au bon vivre.


Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com




Lawson Jr’Music sort le morceau « Mama » en cadeau pour sa mère

Lawson Jr Music a sorti une nouvelle chanson intitulée « MAMA », un hommage à sa mère dans son album : the focused project vol.2

Batteur, chanteur et compositeur, il a commencé à jouer de la batterie à l’âge de six ans, s’inspirant de la façon de jouer des autres batteurs qu’il observait. La première fois qu’il a entendu l’instrument, c’était dans un lieu de culte.

À l’âge de sept ans, il s’est rendu aux États-Unis, plus précisément dans l’État de Virginie, où il a participé à une conférence sur l’Évangile appelée «The Calvary Pentecostal Campground». La révérende Ruth Ward Heflin était responsable de cette assemblée d’environ trois mille personnes. Lawson a commencé sa carrière en y travaillant tous les soirs pendant les deux années suivantes, ce qui est considéré comme le début de sa carrière professionnelle.

La chanson « MAMA » de Lawson Jr.
Les mères sont le pilier sur lequel chaque famille est établie et entretenue. Les femmes qui peuvent réussir à élever leurs enfants de manière indépendante sont dans une classe à part. Il y aura deux fois plus de travail à accomplir, deux fois plus de stress et presque aucune chance de faire une pause à tout moment. Ils méritent notre attention et notre respect pour tout ce qu’ils font, c’est pourquoi nous devons le leur montrer.

Même dans les situations où deux personnes partagent les responsabilités parentales d’un enfant, chaque parent devra toujours surmonter des défis et faire des sacrifices pour être à la hauteur des attentes placées sur lui en tant que parents. C’est le cas, que l’enfant ait ou non un parent biologique. En revanche, les obstacles deviennent beaucoup plus difficiles à surmonter lorsqu’un seul parent vit dans le ménage.

« Ma mère m’a élevé seule pendant que je grandissais et j’ai une connaissance directe des défis de ma mère au quotidien. Cela m’a permis de mieux comprendre sa situation. » a déclaré Lawson Jr.

Il y a une chanson intitulée « mom » que Lawson Jr. a contribué à la deuxième édition du Focus Project, et on peut la trouver là-bas.

Youtube:

Spotify :

Cette chanson a été composée en hommage à sa mère, qui a eu la garde exclusive de lui tout au long de son enfance et a porté l’entière responsabilité de son éducation. Il exprime sa gratitude à la mère charmante et époustouflante qui n’a jamais abandonné la lutte pour élever un enfant assez fort pour exceller dans n’importe quoi dans le monde. « Il exprime sa gratitude à la mère qui a élevé un fils qui a le potentiel de réussir dans tout ce qu’il entreprend dans ce monde. Il fait l’éloge de la mère responsable de l’éducation du garçon. Dans cette chanson, il s’excuse auprès de sa mère pour les moments où il était préoccupé par d’autres choses et incapable de prêter attention à ce qu’elle disait puisqu’il pensait toujours à autre chose. Il admet qu’il était le plus souvent préoccupé par d’autres choses.


Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, +228 91 06 25 88

E-mail: togomedia24@yahoo.com